L'élaphe

 <>

L'élaphe ou serpent des blés vit aux États-Unis du New Jersey jusqu'en Floride. Il peut atteindre de 1,50 m à deux mètres et vivre une vingtaine d'années en captivité. C'est un animal parfait pour débuter, il est très résistant et supporte assez bien les différences de température.

Le plus beau des élaphes est l'Élaphe guttata guttata. Son nom, serpent des blés, vient de sa robe dont les couleurs jaune rouge et noir rappelle celle des grains de maïs sauvage (confusion de traduction de "Corn" qui veut dire "grain" en anglais et qui signifie souvent "maïs" mais parfois aussi "blé").

Les différentes couleurs des élaphes viennent de la pigmentation de leur peau. Certains sont albinos et donc blancs, mais d'autres possèdent des variations dans l'intensité des différentes couleurs qui les composent soit le jaune, le rouge, et le noir. Les éleveurs sont toujours à la recherche de nombreuses nouvelles robes qu'ils trouvent en appariant des serpents de différentes couleurs.

Il y a aussi des différences locales les élaphes de Floride sont marron et rouge et ceux de la région de Miami sont gris et orange.

Ils sont actifs le jour et la nuit en fonction de la température.

Les élaphes peuvent vivre une vingtaine d'années en captivité et mesurer près de deux mètres. En liberté, il se nourrit de petits rongeurs, (souris et rat), mais aussi d'oiseaux et de chauve-souris. En captivité, il se contente de souris.Il n'exige qu'un vivarium d'une centaine de litres. Il lui faut un refuge, un bol et quelques branchages

 

Nourriture

Il se nourrit de rongeur de la taille appropriée d'un souriceau né d'un jour pour les nouveau-nés, alors que les adultes se nourriront d'une souris adulte. Un adulte se nourrira d'une ou de deux souris par semaine, les nouveau-nés d'un souriceau tous les 3 à 5 jours. À trois mois, on les nourrira seulement une fois par semaine. Ils se nourriront alors de plusieurs souriceaux roses ou d'un blanchon (souriceau se couvrant de poil). L'élaphe ne se baigne pas volontiers, s'il le fait pendant une période prolongée cela peut signifier qu'il a des parasites. Il existe alors des équivalents d'anti-puces pour serpents, renseignez-vous.

 

Hivernation

Si les élaphes craignent moins les changements de température c'est parce qu'on les trouve à partir de New York, ville connus pour ses hivers rigoureux. S'ils survivent c'est parce qu'ils hivernent. Vous pouvez très bien les conserver actif et à température ambiante dans votre appartement pendant tout l'hiver. Mais si vous souhaitez les voir se reproduire, il vaut mieux respecter la nature et les pousser à hiverner dans votre cave par exemple. Vos serpents peuvent se reproduire sans hiverner, mais leur ponte sera modeste et tous les oeufs ne seront pas fertiles.

Le processus d'hivernation commence en octobre par une réduction parallèle de la température et de la lumière, passant de 28° C à 14° C par pas de deux degrés tous les 3 jours et de 16 heures de lumière à zéro. L'humidité devra être constante (60 à 70 %) contrôlé par un bassin qui sera retiré trois semaines après le début de l'hivernation. La surveillance se fera régulièrement avec une lampe de poche.

Le réveil à la mi-mars s'effectue de la même manière. Ne nourrir votre animal, très légèrement, que lorsque la température aura atteint 24° C minimum.

 <>

Quelques photos d'élaphes

retour