Pythons et boas

Quelle est la différence ?

Tous les serpents constictors sont des Boïdés. Les boas sont dépourvus de dents prémaxillaires et son ovovivipares*. Les pythons ont une denture prémaxillaire et sont ovipares*. (*définitions de ces termes dans la partie "Dictionnaire").

 

Les animaux cités ci-dessous sont ceux que l'on trouve les plus couramment chez les marchands d'animaux.

Le python royal (Python regius)

boa

C'est un des plus beaux pythons est certainement le plus sympathique a élever. D'abord parce qu'il garde une taille convenable, dans les un mètre vingt, un mètre cinquante, ensuite parce qu'il est très calme. Si vous lui faites peur, au lieu de vous mordre, il aura tendance à se mettra en boule (photo) et cachera sa tête au milieu. C'est pour cela qu'il est communément appelé "ball python" aux États-Unis.

Le python royal est originaire du Soudan, il est arboricole et se nourrit donc de petits oiseaux mais aussi de rongeurs.

Le python molure (Python molurus)

boa

Originaire de l'Inde, il peut atteindre les six mètres. Son corps est épais. Il vit dans les milieux humides et exige donc un grand bassin à sa portée. Une femelle peut pondre une centaine d'oeufs pour une incubation d'environ de deux mois. Dès leur naissance les jeunes peuvent atteindre 70 cm. Tout comme un chien, le python molure peut être inoffensif si on l'a bien éduqué dès sa naissance à la présence humaine sinon ses morsures peuvent être redoutables. Le python molure possède le même régime alimentaire que le python de Seba présenté ci-dessous.

Les grands serpents, tels le python molure ou ceux présentés ci-dessous vous intéressent, alors n'hésitez pas à cliquer ici

Le python de Seba (Python Sebae)

boa

Ce python s'accommode très bien à la captivité mais vous aurez peut être plus de mal à vous adapter à lui car il mesure jusqu'à 6 mètres. Considéré comme non agressif, il peut mordre et compte tenu de sa taille il vaut mieux le manipuler avec des gants si on le sent un peu vif. Son caractère dépend des sujets. Il peut vivre un an sans manger mais lorsqu'il mange il coûte cher car à sa taille adulte il se nourrit d'antilopes. En captivité on peut les remplacer par des poules ou de petits mammifères de type lapins.

Le Python de Seba vit dans la savane et la forêt de l'Afrique et du Sud. On le trouve soit à la cime des arbres, soit dans l'eau. En Afrique on consomme sa chair.

Le python réticulé (Python reticulatus)

boa

Accordez-lui une pièce de votre appartement, c'est l'un des plus grands serpents. Il peut atteindre les 7 à 8 mètres (mon livre dit dix mètres, mais j'ai toujours des doutes sur ce genre de records). Il vit en Malaisie, Birmanie et en Indochine. Il peut vivre à proximité des villages et se nourrit de rongeurs et autre mammifères mais ne déteste pas les chèvres et les sangliers à l'occasion. La femelle, ovipare, pond un certain nombre d'oeufs qui est fonction de sa taille, une centaine au maximum. Comme pour le python molure, elle les couvent pendant deux mois et les petits peuvent atteindre les 70 cm à la naissance. Assez sauvage, il peut mordre bien qu'il s'acclimate bien à la captivité.

Le boa constrictor (constrictor constrictor)

boa

Ce très beau serpent mesure de 3 à 4 mètres à la taille adulte. Il se baigne et boit beaucoup et a donc besoin d'un bassin. Il est originaire d'Amérique centrale et du sud. Les juvéniles ont une grande variété de robe qui deviendra beige clair et noir à l'age adulte. Comme beaucoup de serpents il est vendu très jeune, à 50 ou 60 cm est reste très fragile à cet âge.

Le python vert (morelia veridis ou chondropython)

boa

Si en règle générale, ce serpent est calme en captivité, il peut devenir agressif. Rapide, il peut alors vous mordre de ses dents acérées. Il mesure environ 1m20. Il vit au Nord-Est de l'Australie et en Nouvelle-Guinée . Il adore se lover sur les branches d'arbres en se pliant en cercles et en posant sa tête au milieu. Arboricole, il se nourrit de petits oiseaux, mais vous lui donnerez la même patée qu'aux autres : des souris blanches (vivantes). Ce serpent a un frère jumeau, le boa eméraude ou boa corallus caninus qui lui vit au Brésil et en Guyane. Ce dernier est plus grand, 2m environ.

Le python des glaces (Freezius Gelati Arcticus)

Le python de la Fournaise (Pythonis Forniensis)

Ces animaux étonnants possèdent leur propre page, cliquez ci-dessus.

La définition de l'Encyclopédie Hachette Multimédia :

Boïdés (les)

La plupart des espèces de cette famille de serpents (reptiles ophidiens) – dont font partie les boas et les pythons, grands serpents constricteurs – possèdent deux ergots, ou "griffes", situés près du cloaque, et articulés à des osselets correspondant aux membres postérieurs et à la ceinture pelvienne.

Les boas vivent dans les régions chaudes d'Amérique, des États-Unis à l'Argentine. S'il n'en existe pas en Afrique, leur nom est pourtant traditionnellement donné aux pythons, qui habitent aussi l'Asie méridionale et l'Océanie.

Cette famille compte des espèces bien connues, comme le boa constricteur (Constrictor constrictor), répandu du Mexique à l'Argentine, et qui peut dépasser 5m. Le boa émeraude (Boa caninus) d'Amazonie, qui ne mesure guère que 1m, est remarquable par sa coloration d'un vert vif ; il demeure longuement, à l'affût de ses proies, suspendu à une branche par sa queue préhensile.

Avec une taille approchant les 10 m, l'anaconda (Eunectes murinus), (NDLR : la même Encyclopédie Hachette Multimédia donne à "anaconda" une taille maximum de 7,5m) également amazonien, est le plus grand des boas ; il est de couleur olivâtre, avec des taches noires et jaunes. Embusqué dans l'eau d'un fleuve, il attend qu'un mammifère ou un oiseau vienne boire pour le capturer et l'enlacer.

boa

Certains pythons sont également de forte taille : la plus grande espèce africaine est le python de Seba (Python sebae), qui mesure de 5 à 6 m, voire beaucoup plus ; en Asie, le python molure (P. molurus) de l'Inde atteint 6 m, tandis que le python réticulé (P. reticulatus) d'Indo-Malaisie dispute à l'anaconda et au python de Seba le titre de plus grand serpent de la planète. La Grèce et l'Afrique du Nord hébergent un boïdé, le "boa des sables" (Eryx jaculus), aux moeurs fouisseuses, qui atteint au plus 80 cm. Citons encore le très rare "boa" de l'île Ronde, près de l'île Maurice, et les "boas" aberrants d'Océanie.

retour